BOÎTE A TROC de livres & de jeux de société:

A l’entrée du bâtiment de l’administration communale vous pouvez:

  • Déposer des objets en bon état dont vous n’avez plus l’utilité
  • Prendre gratuitement un objet qui pourrait vous servir

Vous trouverez plus d’infos sur ce lien: Boîte à troc à Croy (pdf)

 

Energies sur le plan communal:

Notre commune a réalisé un concept énergétique en 2012. Elle a été commune pilote pour un profil énergétique développé par le SEVEN courant 2011.

Afin de suivre l’évolution de la production d’énergie sous toutes ses formes et trouver des solutions d’économie, une commission sera nommée en 2019.

Dès 2019, plusieurs ateliers communaux et intercommunaux seront organisés avec l’aide de l’ADNV. Une commission “énergies” COVANO est créée.

Qualité de l’eau potable du réseau de Croy:

Selon la dernière analyse du Service cantonal de la Consommation et des Affaires Vétérinaires (SCAV)

Les résultats montrent une très bonne qualité de l’eau et ne nécessite aucun traitement pour la consommation.
Dans notre région du Pied du Jura, l’eau est fortement calcaire (> 30 °F). Pour y remédier, plusieurs systèmes de filtration existent.

Branchages en forêt:

Les tas de branches, ce n’est pas du «chenit»!

Que se passe-t-il dans nos forêts? Faudrait-il mieux les nettoyer? Et les cheveux de
glace, vous connaissez?
Le visage de nos forêts change. Tempêtes, sécheresse, ravageurs mettent les arbres à rude
épreuve et exigent une exploitation adaptée aux circonstances, parfois intensive. On peut voir,
ci-et-là, des opérations de bûcheronnage se poursuivre depuis le printemps. Leurs traces ne
passent pas inaperçues, sous forme de piles de grumes et de tas de bois-énergie le long des
chemins. Et puis, il y a ces branchages laissés épars au pied des arbres. Faudrait-il et
vaudrait-il mieux nettoyer la forêt?
Tout le monde n’apprécie pas de voir des branches par terre. Certains promeneurs les
considèrent comme du désordre ou comme le résultat d’un travail négligé. Or, ces branches
sont intentionnellement laissées au sol ou grossièrement entassées. Elles offrent en effet le
gîte et le couvert à quantité d’animaux, de plantes et de champignons. En outre, ces amas
restituent peu à peu de précieux éléments fertilisants à la terre, grâce à la décomposition des
feuilles puis du bois par les microorganismes. En outre, les branches contribuent à protéger le
sol du vent, des intempéries et d’une pression excessive. On les utilise aussi pour protéger les
couloirs de débardages, les «layons» comme les appellent les bûcherons, où circulent les
engins forestiers.
Plus de branches à terre, plus d’oiseaux dans les airs
Plus de 40 % – 25’000 bien comptées – des espèces animales et végétales présentes
chez nous trouvent leur habitat en forêt. Les oiseaux profitent aussi d’une sylviculture plus
proche de la nature. Selon la Station ornithologique de Sempach, en forêt, les effectifs
d’oiseaux ont crû de 20 pourcents depuis 1990. Par contre, scolytes et autres bostryches ne
peuvent se multiplier dans les branchages; leurs écorces trop fines et sèches ne permettent
pas à ces ravageurs de se reproduire. Les propriétaires de forêts et les forestiers exercent
d’autre part une surveillance constante sur l’évolution de ces insectes.

 

Plantes invasives et feu bactérien:

Merci de ne pas  laisser venir à graines les plantes suivantes. Les plantes coupées ne doivent pas être compostées mais éliminées aux déchets encombrants ou sacs taxés.

Poster des plantes-hôtes du feu bactérien

Feu bactérien : risque de confusion avec d’autres maladies

Programme des tirs de la Société du Praz-Amiet:

Merci de respecter le balisage mis en place lors des tirs afin de sécuriser votre ballade.

Programme des exercices pompiers du DAP Croy (SDISPO):

Chef DAP Croy: Rossello Dino

Affaires sociales et familiales:

Communes environnantes et UCV:

Divers:

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]